Cours de Chinois

Année du Singe

1 Débutants, soyez les bienvenus à ce cours de chinois annuel.

Sinologues confirmés, sachez vous montrer indulgents.

Il se dit qu’une vie entière ne suffit pas pour apprendre le chinois : le but de ce cours de chinois annuel qui fête ses 15 ans est de vous divertir et de vous permettre de tutoyer l’immortalité à raison de quelques idéogrammes par cours, tout en formant des vœux pour l’année nouvelle.

Nous avons tous fait bonne figure en nous souhaitant une bonne année 2016 et nous allons continuer le 8 février à l’occasion de l’année du Singe.

Néanmoins, je ne peux m’empêcher de penser au cours de chinois de l’an dernier, écrit et paru peu avant les tragiques évènements de janvier 2015…Comment pourrais-je faire abstraction des massacres et des horreurs qui se sont poursuivis toute l’année un peu partout et chercher des blagues pour illustrer ce cours qui se veut ludique ?

Alors, malgré cette inquiétude sourde, essayer… faire le singe en quelque sorte.

Et pour ça, quoi de mieux que ce roi des singes du livre de la jungle déclarant  à Moogli  « je voudrais être comme vous » ?  Quoique… compte tenu de l’aspect délirant et joyeux de cette scène, je me demande s’il a raison d’envier la vie des humains.

http://dai.ly/x6z4wh 

Le singe est double  :  petit, il  nous amuse.

Kiki le singe de notre enfance qui bat bêtement des cimbales, puis les singes savants des cirques ou bien plus tard le roi des singes  du « voyage à l’ouest. »

J’ai toujours aimé écouter et chanter « gare au gorille » de l’ami Georges  mais, croyez moi si vous voulez, contrairement aux commères de la chanson,  c’est le regard des grands singes et leur capacité à exprimer certaines abstractions via la langue des signes qui me fascinaient et m’impressionnent toujours. Je me souviens de « gorilles dans la brume » bien sûr.

Dans notre style de tai chi  le singe bat en retraite, et un peu plus loin, le gibbon(= singe blanc en chinois) offre des fruits : derrière ces noms rigolos se cachent des applications martiales assez redoutables. C’est l’illustration de cet aspect double du Singe « animal dissipé du théâtre traditionnel chinois »  mais aussi  « sage initié qui cache sa véritable nature sous cette  apparence bouffonne ». (1)

Je vous ai trouvé des origamis de singe
Sans titre 2 le singe traditionnel est simple, le gorille est réservé aux experts extrêmement courageux et  patients.

(2)Sans titre 3

Un petit intermède musical : la musique du film l’armée des 12 singes.

 

 

 

1Le caractère Hou qui désigne le singe

n’est pas facile à tracer il se prononce au 2ème ton (ton montant)

Nous allons nous remettre de la difficulté à tracer le caractère du singe en apprenant le caractère qui désigne l’être humain : rén : 人 (il se prononce un peu comme renne toujours 2ème ton montant).Avec ce caractère vous pourrez dire « je suis français »   我是法国人  wŏ shì fă guŏ rén

Dans fă guŏ, fă (3ème ton descendant puis montant)  法  représente la loi  et guŏ(également 3ème ton)  国 est le pays. Je vous laisse réfléchir à la portée de ce terme de « pays de la loi » pour désigner la France… mes proches et quelques autres sont témoins de ma lutte sans répit contre la loi de santé (que j’ai réussi à caser dans cet innocent cours de chinois). En grande partie à  cause de cette loi, cette année sera pour moi celle d’une évolution voire d’une révolution  .2

Il se dit que lors de l’année du singe tout peut arriver : 1968 fut une année du Singe et pas seulement en France. On nous prévoit insurrections, pagaille, anarchie, bouleversements en tout genre, mais je crois que pour ça nous avons déjà donné l’an dernier. Au seuil de cette année du Singe, je vous souhaite bien sûr classiquement  richesse (à la chinoise) bonheur et santé. Nous avons la chance de vivre théoriquement dans le « pays des hommes libres » (le mot  « franc »signifiant  libre). Je souhaite une belle année du singe à ma famille, à mes amis,  à mes frères d’armes (ceux du taijiquan et ceux de la lutte évoquée ci-dessus). Je souhaite  que nous soyons toujours des humains libres, et que ceux qui luttent pour la liberté  自由 (zì yóu) et/ou contre des lois liberticides soient nombreux et fiers de ce combat qui n’est jamais terminé.

Bonne année


xīn nián kuài lè !   Bonne année !

Paule-Annick Ben Kemoun

Bénou

pabkbenou@hotmail.com

 

 

Bibliographie

  • Glossaire du Grand Enchainement Hervé Marest Yangjia Michuan Taijiquan (1)
  • 100 mots pour comprendre les Chinois CyrilleJ-D Javary Albin Michel
  • 505 caractères chinois à connaitre Catherine Meuwese Ellipses
  • Origami éditions Atlas (2 –diagrames sur demande par mail perso)
  • Editeur chinois en ligne Chine nouvelle