Cours de Chinois

Année du lapin /chat

C’est le temps des voeux en tous genre, celui des bonnes résolutions.

Au moment du nouvel an chinois, cette période sera juste terminée et mes cartes de « bonne année » ne seront pas toutes rédigées.

Le cours de chinois annuel est l’habile  moyen que j’ai trouvé pour vous présenter mes voeux avec un mois de retard Si une vie entière est insuffisante pour l’apprentissage de la langue chinoise, pourquoi ne pas s’offrir  quelques idéogrammes par an  comme les gouttes d’un élixir d’éternité.

Le 3 février laissera la place à deux animaux : le lapin  et le chat.

Vous trouvez que c’est pareil, vous ?  J’avoue ne pas comprendre qu’on mette dans le même sac l’herbi et le carnivore,  sans se préoccuper des conséquences.

(souvenir de mes cours de maths que cette mise en facteurs)

La seule réponse claire est que les chinois choisissent le lièvre, quand les vietnamiens préfèrent le chat.

Commençons par le lapin

L’idéogramme du lapin est assez simple à tracer

il se prononce  tù (en réalité tou en baissant la voix)

En occident de nombreuses superstitions sont attachées à cet animal.  Son caractère prolifique en fait une « bête de sexe ». Il semble que  « fils de lapin  » en chinois soit une insulte équivalent à « batard »

Les lapins célèbres sont légion, citons en vrac

-le lièvre de Jean de la Fontaine qui se fait griller à la course par une paisible tortue.

-Bugs Bunny

-Roger Rabbit

-le lapin qui demande asile au grand cerf : pour fêter cette année du lapin,  j’aurais voulu  réunir plusieurs enseignants de préférernce sérieux et renommés pour leur faire interpréter avec les gestes  ce monument de la culture enfantine dont la portée politique n’échappera à personne. Quelques courageux avaient accepté, mais ils ont manqué de temps pour se réunir devant ma caméra.

-Les Chinois voient les années du lièvre comme des périodes calmes et  paisibles.

Qu’on me permette un certain scepticisme là dessus.

 

L’ideogramme du chat

 

se prononce mao

(mao est une clé  qui désigne le poil -s’utilise pour des mots comme pull-over ou pinceau )

Oui, c’est ça,  presque comme Mao Ze Dong (毛泽东 )…

à tel point qu’il pouvait se révéler dangereux, pendant la révolution culturelle, de botter les fesses à un matou chapardeur.

Comme le chat est, avec le tigre, mon animal préféré, je pourrais vous en écrire des tartines.

Pour inaugurer la précédente année du chat, lors d’un nouvel an chinois mémorable, nous nous étions essayés à un karaoke sans complexe sur le « duo des chats » de Rossini.Bien sûr la version originale est bien  plus joliment timbrée et a nettement plus de classe.

Le chat  choisit son humain et se révèle quasiment  indressable. Un humoriste québequois a un jour résumé ça en déclarant : « tu peux toujours essayer d’apprendre à ton chat à te rapporter le bâton que tu as lancé, mais tu auras plus vite fait d’enseigner au bâton comment ramener le chat ! »

Outre les deux chats qui ont pris le pouvoir dans ma maison, les chats célèbres sont nombreux

-le chat botté, mais surtout le « chat potté « de Schrek

-Tom (et Jerry)

-Grosminet (versus Titi)

-le chat  de Cheshire  dans Alice au pays des merveilles dont seul le sourire est visible

-mon préféré est celui de Joann  Sfar qui, je crois, n’a pas d’autre nom que « le chat du rabbin. Il me  remet en mémoire ce  magreb heureux (?) tolérant, certainement idéalisé de mon enfance.

A l’aube de cette année du chat ou du lapin, je vous souhaite bien sûr bonheur  et santé mais aussi  d’apprendre, si ce n’est déjà fait, l’ouverture et  l’accueil, comme le grand cerf donne asile au lapin pourchassé.